Les 26 et 27 août 2023

Le jardin « Obi » de Tréguier a proposé quatre nouvelles cérémonies du thé et accueilli à cette occasion 25 invités (dont 2 « récidivistes » !) qui ont pu apprécier, cette fois, les couleurs de la fin de l’été au jardin, ainsi que le pavillon de thé, nouvellement décoré d’un « fusuma » (porte pleine donnant accès au pavillon), peint …

« Rendez vous au jardin » 2023, à Tréguier

Dans le cadre des « rendez-vous aux jardins » des 3 et 4 juin derniers, Denis-Marie Lahellec et Claudie Le Mouël ont ouvert pour la première fois cette année leur jardin privé, au cœur de Tréguier: des visites libres les matins et des cérémonies du thé japonaises les après-midis. Un public de passionné(e)s et conquis (une trentaine …

Un espace, trois jardins

A l’origine, une ferme ancienne désaffectée, toute proche du château et de son parc : une maison de métayer, une grange, des communs. Sur la commande précise du propriétaire et maître d’ouvrage, l’architecte mandaté (atelier JUGUET), conçoit le projet de réhabilitation et de transformation de l’ensemble en équipement touristique et de loisirs haut de gamme …

Une fenêtre en Beauce

Les propriétaires, installés en cœur de ville, habitent une grande maison comprenant en rez de chaussée: côté rue l’officine de la pharmacie et coté jardin, les pièces à vivre. Les deux parties offrent très subtilement chacune une vue arrière sur le jardin de la propriété. Depuis l’officine, se dessine une perspective longitudinale latérale, plutôt verticale, …

Denis-Marie Lahellec

Après obtention d’une maîtrise des sciences et techniques en aménagement du territoire à l’Université de Tours, j’entreprends une thèse de doctorat en urbanisme sur le sujet de l’artisanat d’art dans l’économie régionale, soutenue à l’Université de Toulouse. Féru d’architecture et de patrimoine, j’entre ensuite à l’École d’architecture de Nantes et deviens architecte Diplômé par le …

Les jardins de thé « roji »

Conçus exclusivement pour la cérémonie du thé « Cha no yu », ces jardins s’inspirent principalement de la nature sauvage et rustique, à l’instar des petites constructions qui l’agrémentent: portail d’entrée « mon », abris de repos ou d’attente « koshikake », cabane pour la cérémonie « so an ». Partie intégrante de la « voie du thé « Cha do », le cheminement à travers …