Un jardin près de Chartres

A l’origine, un jardin potager et fleuriste, à l’arrière d’une grande maison bourgeoise du centre d’une petite ville de Beauce. L’abandon d’entretien du jardin, depuis la mise en vente de la propriété, incite la nouvelle occupante, inspirée, et passionnée de culture japonaise à envisager (devant ce qui deviendra la grande pièce à vivre du rez de chaussée, la cuisine et un petit salon d’été à l’écart) une vaste terrasse et un jardin d’inspiration japonaise.

Je conçois alors, pour le Maitre d’ouvrage un projet global: une transformation radicale du RDC, pour l’ouvrir largement sur ce vaste paysage vallonné, s’inspirant du lit majeur d’un fleuve serpentant au creux de méandres successifs. L’intérieur et l’extérieur de la demeure sont désormais en parfaite concordance. Les shoojis, au gré de l’amplitude de leur ouverture, créant cadrages et focales adaptées à la lumière et l’intimité désirées.

  • avant ...
  • ... pendant ...
angle gauche de la terrasse
  • cadrage de la vue sur l'ensemble du paysage, par les shoojis de la grande baie du RDC